F Nous contacter

0

L'Anses recommande de poursuivre les efforts pour améliorer la qualité de l'air ambiant

ARTICLE EN LIGNE
La connaissance des effets sanitaires et environnementaux de la pollution de l'air ambiant par les polluants chimiques est établie depuis de nombreuses années. Depuis 1996, les Etats membres de l'Union européenne doivent mettre en oeuvre des mesures de surveillance, d'évaluation et de maîtrise de la qualité de l'air ambiant pour différents polluants chimiques. En France, des valeurs réglementaires (normes) existent d'ores et déjà pour plusieurs polluants atmosphériques. L'expertise de l'Anses a néanmoins été sollicitée en vue de recueillir son avis sur une évolution potentielle des normes de qualité de l'air ambiant pour les particules fines (PM10 et PM2,5), le dioxyde d'azote (NO2), le dioxyde de soufre (SO2) et l'ozone (O3). Dans l'avis qu'elle publie ce jour, l'Anses insiste sur l'importance de poursuivre les efforts dans la mise en oeuvre de politiques publiques de long terme en faveur de l'amélioration de la qualité de l'air, qui reste un enjeu majeur de santé publique. Elle émet également une série de recommandations quant à l'évolution potentielle des normes pour chacun des polluants ciblés par son expertise.

Langue : Français

URL : https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-recommande-de-poursuivre-les-efforts-pour-am%C3%A9liorer-la-qualit%C3%A9-de-lair-ambiant

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z