F Nous contacter

0

Documents  Digesteur / Méthaniseur | enregistrements trouvés : 83

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

BIOGAZ | BRICOTHEMES [LES] 1/07/02

Article

XXXXX

V

- n° 38

un générateur de gaz méthane

Biogaz ; Digesteur / Méthaniseur

... Lire [+]

V

- n° 58
ISBN 1265-3209

comment valoriser le biogaz? Les stations d'épuration Les décharges ou centres d'enfouissement technique Le biogaz agricole en Suisse Où en est la France Comment développer ces filières Stockeur souple pour le biogaz

Biogaz ; Boue d'épuration ; Chiffre clé ; Stockage de déchet ; Définition ; Digesteur / Méthaniseur ; France ; Méthanisation ; Milieu agricole ; Potentiel de développement ; Principe de fonctionnement ; Station d'épuration ; Suisse ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 322
ISBN 0292-1731

Dossier regroupant différents articles : - méthanisation des ordures ménagères : une nouvelles opportunité à développer - exemples européens (Allemagne et Suisse) - France : un projet ambitieux pour Lille métropole

Bâtiment ; Biogaz ; Boue d'épuration ; Carburant ; CH4 / Méthane ; Chauffage gaz ; Collectivité locale ; Compostage ; Déchet ménager ; Déchet organique ; Digestat / Vinasse ; Digesteur / Méthaniseur ; Ile de France ; Impact sonore ; Incinération ; Installation ; Méthanisation ; Milieu agricole ; Nord Pas de Calais ; Perspective ; Texte législatif ; Valorisation des déchets

... Lire [+]

V

- n° 10

La tendance à la co-méthanisation se confirme au sein de l'Hexagone. Des dizaines de projets témoignent de l'intérêt grandissant des industriels pour ce procédé. Toutefois, la réussite de tels projets dépend de plusieurs facteurs comme la mobilisation de gisement de matières organiques, la recherche de débouchés pour la chaleur produite et digestat ainsi que le soutien des acteurs locaux.
La tendance à la co-méthanisation se confirme au sein de l'Hexagone. Des dizaines de projets témoignent de l'intérêt grandissant des industriels pour ce procédé. Toutefois, la réussite de tels projets dépend de plusieurs facteurs comme la mobilisation de gisement de matières organiques, la recherche de débouchés pour la chaleur produite et digestat ainsi que le soutien des acteurs locaux.

Déchet ; Digesteur / Méthaniseur ; France ; Méthanisation ; Secteur industriel

... Lire [+]

V

- n° 188
ISBN 1259-3125

Un méthaniseur industriel de première importance, d'une capacité de 58 000 t de matière organique pour une puissance électrique de 17 500 MWh devrait voir le jour en Loire-Atlantique courant 2011. Coût de l'investissement pour les deux principaux porteurs du projet (la coopérative Terrena et Saria): 10 millions d'euros.

Allemagne ; Biogaz ; Déchet agricole ; Déchet organique ; Digestat / Vinasse ; Digesteur / Méthaniseur ; EDF ; Investissement collectif ; Méthanisation ; Pays de la Loire ; Secteur industriel ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 162
ISBN 0295-5873

Alexis Belbois, producteur de comté du Doubs a choisi d'installer un méthaniseur pour traiter les effluents de sa fromagerie.

Biogaz ; Digesteur / Méthaniseur ; Effluent ; Entreprise artisanale ; Franche Comté ; Fromagerie ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 12

Une source d'eau chaude géothermique fournit de la chaleur à 335 appartements, un hall de sport, une piscine, un hopital et trois écoles. Alimente également 4 00 m2 de serre horticoles et un biodigesteur d'une station d'épuration.

Belgique ; Biogaz ; Centre sportif ; Digesteur / Méthaniseur ; Établissement de santé ; Établissement scolaire ; Géothermie ; Logement collectif ; Maraîcher / serre ; Piscine ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Station d'épuration

... Lire [+]

V

- n° 355
ISBN 0292-1731

La gestion Suédoise en exemple Lille y croit et le fait

Automobile ; Biocarburant ; Biogaz ; Carburant ; Digesteur / Méthaniseur ; Gazomètre ; Moteur à gaz ; Nord Pas de Calais ; Réalisation ; Réseau de gaz ; Suède ; Véhicule alternatif

... Lire [+]

V

- n° 255
ISBN 0986-2943

"La métropole lilloise a choisi le procédé Linde pour la méthanisation de ses biodéchets. Visite du chantier, en complément de notre dossier ""méthanisation"" du mois dernier."

Biogaz ; Bus ; Collectivité locale ; Digesteur / Méthaniseur ; Méthanisation ; Nord Pas de Calais ; Schéma de principe

... Lire [+]

V

- n° 220906

http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210429/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault    Le Soleil    Hilbert, Wisconsin Les 4000 vaches de Kenn Buelow ne donnent pas que du lait, elles produisent aussi une énorme quantité de fumier. Mais toute cette bouse de vache n'est plus un problème depuis qu'elle produit assez d'électricité pour 300 maisons, tout en générant un intéressant revenu d'appoint. Les installations de la Holsum Dairies, au Wisconsin, sont impressionnantes. Bien sûr, dans deux bâtiments grands comme des hangars d'avions, il y a des vaches à perte de vue. Non, celles-ci ne montent pas sur des tapis roulants pour produire de l'électricité. Elles produisent naturellement l'ultime source d'énergie renouvelable : le méthane. Le méthane, principale constituante du gaz naturel, est extrait d'une cette biomasse renouvelable, gratuite et disponible en grandes quantités en tout temps : le fumier. Chaque vache en produit quatre fois son poids, environ trois tonnes par année. Comment ça marche? Le fumier descend, par gravité, vers un énorme réservoir enfoui dans le sol - le digesteur. La température y est maintenue à environ 38 degrés Celsius. Pendant 20 jours, les bactéries digèrent les composantes volatiles et génèrent le biogaz, tout en éliminant la moitié du phosphore et les agents pathogènes qui peuvent contaminer l'eau. Le biogaz alimente, en brûlant, un générateur qui produit de l'électricité. Celui-ci est raccordé aux lignes de transport de la compagnie locale. En d'autres endroits, le biogaz est purifié et envoyé par pipeline dans un réseau de gaz naturel. Les fermiers comme Kenn Buelow réalisent peu à peu les profits qu'ils peuvent tirer de ce que nos voisins du Sud appelent la cow power - que nous pouvons librement traduire par «kiloVaches-heure». La Holsum produit près de sept millions de «kiloVaches-heure» par année, avec un profit d'environ un quart de millions de dollars. Et s'attend à récolter des revenus supplémentaires en vendant à la Bourse de Chicago des crédits carbone pour la réduction de gaz à effet de serre (GES). Le digesteur coûte plus d'un million $, mais il se rentabilise généralement en cinq ans. Surtout que plusieurs États subventionnent son acquisition, parfois jusqu'à 40 % du coût, comme au Vermont. La beauté de la chose, c'est qu'il n'y a pas que le fermier qui y trouve son compte. Notre planète aussi. Cette méthode permet en effet l'élimination directe d'une source non négligeable d'émissions de GES. Le méthane est 20 fois plus dommageable que le gaz carbonique (CO2) en impact (voir autre texte). Autre avantage, le digesteur élimine jusqu'à «95 %» des odeurs. En effet. Malgré la taille industrielle des lieux et la chaleur de juillet, on «respire». Seul inconvénient, il faut un nombre important de bêtes pour rentabiliser l'opération. Mille vaches ou 2000 cochons semblent un minimum pour l'instant. Toutefois, un propriétaire d'une ferme de 200 vaches, au Vermont, a trouvé une façon d'y arriver en ajoutant dans le digesteur tout l'excédent de ses récoltes. Aide à la communauté Kenn Buelow, lui, a découvert un moyen d'aider sa communauté et d'augmenter la production d'électricité. Il permet à la municipalité de venir déverser par camions ses excédents d'égouts, lors de pluies abondantes qui causent des débordements, ce qui évite la construction supplémentaire de coûteux bassins de rétention. Ce à quoi s'employait d'ailleurs un travailleurs municipal lors de notre passage. De là à penser que le fumier des animaux de la ferme va se substituer aux autres moyens de production d'énergie, il y a un pas qu'il ne faut pas franchir. La production reste marginale - le Vermont, par exemple, vise 4 % du total à moyen terme. Mais dans un contexte où le prix du pétrole et du gaz explose et qu'on commence à voir la fin des réserves mondiales sur un horizon d'une cinquantaine d'années... Comme le disent plusieurs scientifiques, la solution à notre dépendance aux énergies fossiles et à la réduction des GES passe par la diversification des procédés de production. Le potentiel est là. Aux États-Unis, on évalue que les digesteurs en opération en ce moment empêchent les émissions de 66 000 tonnes de méthane dans l'atmosphère, tout en fournissant de l'électricité pour 20 000 domiciles. Mais à plus long terme, les quelque 70 000 fermes laitières et porcines pourraient produire assez d'énergie pour 560 000 maisons et couper 1,4 million de tonnes de méthane. Reste que dans le cas précis des vaches, les fermiers aimeraient certainement pouvoir récupérer aussi leurs éructations : les rots représentent 85 % des émissions de méthane. - - - - - - - - - - - - - - - - - Bienvenue à l'ère des kiloVaches-heure http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210430/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault   Le Soleil Au Vermont, des consommateurs exigent qu'un quart, la moitié, voire la totalité de leur énergie soit produite à partir du fumier de vaches ou de cochons. Et ils payent sans sourciller cette électricité 30% plus cher. Depuis quatre ans, la Central Vermont Public Service (CVPS), l'équivalent d'Hydro-Québec, s'est lancée dans la production du cow power, qui pourrait se traduire par kiloVaches-heure. «Quand on analyse tous les bénéfices sociaux, économiques et environnementaux, on s'est dit qu'il fallait le faire», explique David Dunn, ingénieur principal en énergie et responsable du projet à la CVPS. D'ici 2010, la CVPS veut que les kiloVaches-heure soient parmi le top 10 des énergies renouvelables aux États-Unis. Et certains citoyens sont prêts à y contribuer. Ils sont environ 2500, 2 % des clients, un nombre qu'on veut doubler dans les prochaines années, qui paient leur électricité 11 cents du kWh, soit quatre cents de plus que les autres (les Québécois paient environ 6 cents du kWh). Les fermiers reçoivent cette différence pour les aider à produire de l'énergie verte. L'excédent, quand les fermiers ne répondent pas à la demande, est versé dans un fonds d'énergie renouvelable. Les fermiers ne se sont pas fait prier pour embarquer. Même si, au départ, ils étaient plus intéressés par le fait que le digesteur qui transforme le fumier en méthane élimine aussi les odeurs nauséabondes. Le programme vermontois est né de la nécessité d'avoir plus de production locale. En ce moment, un tiers de l'électricité est produit par la centrale nucléaire et un autre tiers par Hydro-Québec. Dans les deux cas, les contrats arrivent à échéance. D'où l'idée de s'affranchir le plus possible d'une dépendance aux importations d'énergie. Pour l'instant, une demi-douzaine de fermes participent. M. Dunn reconnaît que les plus gros établissements, 1000 vaches en montant, sont les plus intéressés. Mais il croit que les percées technologiques et la demande permettront d'ici peu de rentabiliser la production pour des fermes plus petites. Déjà, à la CVPS, on estime que ce programme fonctionne bien parce qu'il y a un lien important entre les clients, l'énergie produite et les retombées locales, en plus du sentiment que chacun pousse à la roue de la protection de l'environnement. Mais depuis quelques mois, un nouveau facteur rend cette énergie encore plus séduisante : la grogne populaire contre les éoliennes. «Nous avons certains problèmes. Rien n'a bougé depuis un an», reconnaît M. Dunn. Les obstacles sont les mêmes qu'au Québec : pollution visuelle, syndrome «pas dans ma cour», impact sur le tourisme, etc. - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Transformation du fumier en électricité : le Québec lève le nez http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210431/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault     Le Soleil Le Québec traîne de la patte dans la transformation du fumier en électricité, une pratique largement répandue en Europe et qui s'implante de plus en plus aux États-Unis. Raisons : le prix dérisoire de l'électricité et un manque de volonté politique. «Ici, le prix (d'achat aux producteurs indépendants) n'est pas assez élevé. Ça prend de grandes capacités de production pour justifier les investissements et une volonté politique pour espérer que ce soit rentable», estime André Simard, de la firme d'ingénieurs du même nom qui offre des services d'exploitation et de mise en valeur des biogaz. Bio-Terre Systems, qui a développé une technologie adaptée à la production porcine et au climat du Québec, plaidait exactement la même chose, il y a neuf mois, lors de son passage devant la Régie de l'énergie. Et les résultats sont là : 200 kWh pour chaque mètre cube de lisier. Qui plus est, la production de biogaz est susceptible «de contribuer à accroître notre autonomie énergétique tout en réduisant substantiellement les effets négatifs de l'agriculture sur l'environnement». En fait, Hydro-Québec n'achète pas d'électricité produite à partir de la biomasse, mais on se dit «ouvert à l'idée». On signale qu'un projet-pilote, avec Bio-Terre, est en cours à Saint-Odilon, en Beauce, dans une ferme de plus 3500 porcs. La production d'électricité ne débutera pas avant 2007. On est loin du Vermont où l'équivalent de la société d'État québécoise pousse très fort sur son programme et où certains consommateurs acceptent de payer plus cher une électricité produite à partir d'une énergie renouvelable (voir autre texte). Et ainsi contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Pourtant, au Québec, près de 10 % des émissions de GES proviennent du secteur agricole, dont le tiers de la gestion du fumier, en grande partie liée aux 8 millions de m? de purin de porcs, l'équivalent annuel de quatre fois le Stade olympique de Montréal rempli à ras bord. Sans tomber tout de suite dans la production d'électricité, Marilou Desjardins estime qu'il serait simple d'installer des bassins couverts avec captage de biogaz. Le biogaz serait brûlé par une torchère, comme au terrain d'enfouissement de Québec à Saint-Tite-des-Caps, afin de limiter les émissions de GES, de contrôler les odeurs et de bénéficier de sous-produits. «Si c'est trop complexe, les fermiers n'embarqueront pas», croit l'ingénieure en environnement, qui a consacré son mémoire de maîtrise à la question en 2004. Mais quand ceux-ci y verront les avantages et la relative simplicité, «ils seront peut-être intéressés à aller plus loin». Bref, les digesteurs s'avèrent intéressants pour d'autres considérations que la seule production d'énergie «verte» et la réduction des impacts effet sur l'environnement. Ils constituent aussi une façon de réconcilier la population, de plus en plus urbaine, avec la production animale.
http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210429/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault    Le Soleil    Hilbert, Wisconsin Les 4000 vaches de Kenn Buelow ne donnent pas que du lait, elles produisent aussi une énorme quantité de fumier. Mais toute cette bouse de vache n'est plus un problème depuis qu'elle produit assez d'électricité pour 300 maisons, tout en générant un intéressant revenu d'appoint. Les installations de la Holsum Dairies, ...

Biogaz ; Canada ; CH4 / Méthane ; Coût d'investissement ; Digesteur / Méthaniseur ; Électricité renouvelable ; Élevage animal ; Exploitation agricole ; Générateur ; Lisier / Excrément animal ; Production d'électricité ; Réalisation ; Réseau de gaz ; Réseau électrique ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 1652
ISBN 1163-2720

Les dysfonctionnements d'un digesteur ont obligé Urbasys à faire intervenir un prestataire pour le déboucher

Digesteur / Méthaniseur ; Ile de France ; Méthanisation

... Lire [+]

V

- n° 118
ISBN 1624-7876

En 2002, Montpellier Agglomération a fait le choix de la méthanisation de la fraction fermentescible avec tri optique de ces déchets. C'est à l'issu d'une procédure de dialogue compétitif qu'un marché a été conclu et signé en juin 2005.

Centre de tri ; Collectivité locale ; Déchet ménager ; Digesteur / Méthaniseur ; Incinération ; Languedoc Roussillon ; Méthanisation ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 123
ISBN 1624-7876

Le Calaisis (62) vient de confirmer son caractère pionnier dans la valorisation des déchets. La première usine de biométhanisation avec production électrique et récupération optimale de chaleur y a été inaugurée.

Aide financière ; Biogaz ; Centre de tri ; Collectivité locale ; Coût d'investissement ; Déchet ménager ; Déchet organique ; Digesteur / Méthaniseur ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Huile végétale ; Nord Pas de Calais ; Production d'électricité ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Station d'épuration ; Usine de méthanisation ; Valorisation des déchets

... Lire [+]

V

- n° 698
ISBN 0750-1552

La cogénération est une technique qui ne se limite pas aux bâtiments en zone urbaine. Bien au contraire, la petite cogénération trouve des applications dans le secteur agricole, notamment en Allemagne ou en Belgique. Voici l'exemple d'une installation de deux modules de cogénération fonctionnant au biogaz dans une ferme de la région Wallonne en Belgique.

Allemagne ; Belgique ; Biogaz ; Cogénération biogaz ; Déchet organique ; Digesteur / Méthaniseur ; Europe ; Exploitation agricole ; France ; Installation ; Lisier / Excrément animal ; Luxembourg ; Méthanisation ; Milieu agricole ; Milieu rural ; Principe de fonctionnement ; Production d'électricité ; Puissance installée ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Réseau de chaleur ; Schéma de principe ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 13
ISBN 1774-847X

Le biogaz provient de la fermentation naturelle de matières organiques en absence d'air. Il est constitué essentiellement de méthane, c'est-à-dire de gaz naturel. C'est une énergie renouvelable qui sera disponible tant qu'il y a aura de la vie sur terre et une solution intéressante pour un monde agricole. Une vache produit chaque année : 17m3 de lisier qui produisent 425 m3 de biogaz qui produisent 2 550 kWh d'énergie brute soit 260 litres de fuel. EX. Installation de méthanisation à Migneville (88), et un projet exemplaire de Geotexia à St-Gilles du Méné (22)
Le biogaz provient de la fermentation naturelle de matières organiques en absence d'air. Il est constitué essentiellement de méthane, c'est-à-dire de gaz naturel. C'est une énergie renouvelable qui sera disponible tant qu'il y a aura de la vie sur terre et une solution intéressante pour un monde agricole. Une vache produit chaque année : 17m3 de lisier qui produisent 425 m3 de biogaz qui produisent 2 550 kWh d'énergie brute soit 260 litres de ...

Biogaz ; Bretagne ; Chiffre clé ; Coopérative ; Stockage de déchet ; Digesteur / Méthaniseur ; Lisier / Excrément animal ; Lorraine ; Méthanisation ; Milieu agricole ; Potentiel de développement ; Production d'énergie ; Réalisation ; Station d'épuration ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 830
ISBN 1267-0545

La ville voudrait installer un méthaniseur de fumier et de lisier sur sa décharge, où fonctionne déjà une unité de production d'électricité à partir de biogaz. Les éleveurs de la région seront soumis à de nouvelles normes limitant les épandages.

Alsace ; Biogaz ; Digesteur / Méthaniseur ; Exploitation agricole ; Lisier / Excrément animal ; Milieu agricole ; Production d'électricité ; Projet

... Lire [+]

V

- n° 137
ISBN 1624-7876

La distillerie de Thouarcé (49) a vocation à dépolluer les déchets viticoles et la coopérative a décidé de méthaniser les vinasses. Débarrassées des plus grosses particules, elles rejoignent un digesteur de 6 500 m3. Le biogaz récupéré est utilisé en alternance avec le fuel pour faire tourner la distillerie.

Biogaz ; Coopérative ; Coût d'investissement ; Digestat / Vinasse ; Digesteur / Méthaniseur ; Entreprise ; Méthanisation ; Pays de la Loire ; Réalisation ; Viticulteur

... Lire [+]

V

- n° 409
ISBN 0292-1731

L'Ineris a rendu son rapport sur les risques liés à l'exploitation des méthaniseurs agricoles. Le respect de règles de sécurité à des moments clés de l'exploitation devrait prévenir tout accident.

Biogaz ; Digesteur / Méthaniseur ; Étude ; Milieu agricole ; Rapport ; Risque ; Sécurité ; Usine de méthanisation

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Digesteur / Méthaniseur [83]

Biogaz [62]

Méthanisation [51]

Milieu agricole [25]

Réalisation [22]

Digestat / Vinasse [17]

Lisier / Excrément animal [17]

Station d'épuration [16]

Valorisation des déchets [16]

France [14]

Production d'électricité [14]

Déchet organique [13]

Installation [13]

Boue d'épuration [12]

Biomasse [11]

Coût d'investissement [11]

Déchet [11]

Valorisation énergétique [11]

Caractéristique technique [10]

Déchet ménager [10]

Tarif d'achat [10]

Usine de méthanisation [10]

Allemagne [9]

Exploitation agricole [9]

Politique énergétique [9]

Recensement / Inventaire [9]

Bretagne [8]

Carburant [8]

Cogénération biogaz [8]

Europe [8]

Généralité énergie renouvelable [8]

Nord Pas de Calais [8]

Production de chaleur [8]

Schéma de principe [8]

Chiffre clé [7]

Effluent [7]

Potentiel de développement [7]

Principe de fonctionnement [7]

Production d'énergie [7]

Réglementation [7]

Belgique [6]

Biocarburant [6]

Collectivité locale [6]

Injection réseau [6]

Projet [6]

Stockage de déchet [6]

Technologie [6]

Bois énergie [5]

CH4 / Méthane [5]

Chauffage [5]

Compostage [5]

Consommation d'énergie [5]

Déchet agricole [5]

Déchet industriel [5]

Donnée économique [5]

Élevage animal [5]

Gaz à Effet de Serre / GES [5]

Impact environnemental [5]

Incinération [5]

Pompe à chaleur [5]

Procédé de fabrication [5]

Réseau de chaleur [5]

Risque [5]

Séchage solaire [5]

Aide financière [4]

Aspect économique [4]

Avis technique [4]

Bilan environnemental [4]

Chauffe eau solaire [4]

Coopérative [4]

Démarche administrative [4]

Eau usée [4]

Fromagerie [4]

Gazomètre [4]

Ile de France [4]

Milieu rural [4]

Pays de la Loire [4]

Perspective [4]

Solaire photovoltaïque [4]

Traitement/épuration [4]

Aspect financier [3]

Autorisation [3]

Bâtiment [3]

Bilan énergétique [3]

Bus [3]

Capteur solaire [3]

Centre de tri [3]

CET - Centre d'Enfouissement Technique [3]

Chaleur [3]

Chaleur renouvelable [3]

Champagne Ardenne [3]

Chaudière bois [3]

Chauffage bois [3]

Combustion [3]

Culture énergétique [3]

Définition [3]

Économie d'énergie [3]

Effet de serre [3]

Entreprise [3]

États Unis [3]

Étude [3]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z